J'ai basculé dans une distorsion temporelle où je vivais à l'heure de vendredi.

Hier, j'ai consulté le programme TNT du jeudi soir. J'ai râlé parce que j'ai rendez-vous chez le médecin, vendredi... de la semaine prochaine.

Ce matin, je me lève de bonne humeur parce que, Dieu merci, c'est vendredi !

Je constate que mon salaire n'est pas viré sur mon compte. Allez, ce sera demain.

En partant au boulot, je me demande pourquoi la poubelle est sortie, puisque c'est le jeudi que les éboueurs passent.

Au bureau, je lis une convocation pour jeudi 9 heures. C'était hier, vite un mail d'excuse : "On reprend rendez-vous ce jour ?"

Je crois que rédiger les EEV m'ont remise à l'heure. Croyez-vous que je serai doublement contente de vivre mon vendredi ?